Comment le CRDP de Poitiers me transforme en escroc

Comme nombre de professeurs documentalistes, je m’abonne aux Mémonotices. La procédure se fait par internet, où l’on choisit entre autres la liste des titres de périodiques dont on veut obtenir le dépouillement.

Et à la fin de la procédure, on tombe là dessus.
2014-10-02 18_07_24-Cyberlibrairie du CRDP de Poitou-Charentes

Il faut donc comprendre que le CRDP de Poitiers me propose de devenir ordonnateur des dépenses de l’établissement, le temps d’un clic, puisque j’engage l’établissement.Si j’avais le goût du pouvoir, je trouverais ça grisant.

De fait, nous nous mettons dans l’illégalité en réalisant cette procédure, car en aucun cas nous ne pouvons prendre la place de notre supérieur. Et la petite remarque est risible : nous ne devons pas prévenir notre chef, mais bien obtenir son accord.
Je trouve curieux que le CRDP de Poitiers, qui réalise l’essentiel de son chiffre d’affaire avec des EPLE se permette une telle légèreté. Nous pourrions demander au gestionnaire de faire la procédure, mais outre qu’il risque de nous envoyer paître, c’est bien à nous de choisir les titres qui nous sont nécessaires. Et le texte s’adresse à nous.

Cela permet sans doute d’économiser un poste pour recevoir des devis et des bons de commandes, mais tout de même…

Publicités

Une réflexion sur “Comment le CRDP de Poitiers me transforme en escroc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s