Dans la cale : Tourbillon noir de Florence Lamy

couverture-tourbillon-ok-300x474J’ai reçu ce livre dans le cadre d’un service de presse de Scinéo, qu’ils en soient remerciés.

Chine, XIIème siècle. Kuan Ti est le fils d’un haut dignitaire de la cour impériale que son père destine à un avenir de ministre quand lui ne rêve que de sabre et d’arts martiaux. Un soir, sa mère est enlevé et son père arrêté sous ses yeux. Kuan Ti, se cache, s’échappe, et doit désormais survivre dans le monde des lacs et des rivières, le monde des brigands et des aventuriers, pour comprendre, pour se venger…

Lire la suite

Dans la cale : Ma vie de monstre d’Anne Pouget

J’ai reçu ce roman dans le cadre d’un service de presse de la part de Scrinéo, qu’ils en soit remerciés.

A l’heure des guerres de Religion, Tognina est née avec le corps recouvert de poils, comme son père avant elle et comme l’un de ses frères. Cela fait d’elle une curiosité, voire un monstre. Dans les tourmentes de la guerre civile, cette jeune fille rêves d’amour et d’aventure, mais lui en laissera t’on le droit ?

Lire la suite

Dans la cale : Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel. 1, L’alchimiste

Un frère et une sœur, Josh et Sophie, travaillent dans un café et une librairie de San Francisco. Leur vie change radicalement quand un après-midi un homme étrange entre dans la librarie accompagné de monstrueux serviteurs, et attaquent le libraire à l’aide de terrifiants pouvoirs. Ils se retrouvent dès lors plonger dans une guerre qui se mènent depuis la nuit des temps entre les anciens dieux et les mages immortels.

Lire la suite

Dans la cale : Docteur Hope de Sylvaine Jaoui

9782226434838Lili a 15 ans et est atteinte d’une leucémie qui l’oblige à vivre une semaine sous deux dans un service d’hématologie, avec d’autres enfants atteints de différents cancers. Le service est dirigé par un médecin qui fait tout son possible pour dédramatiser la situation des jeunes malades de son service, d’où son surnom de « docteur Hope ».  Lili y rencontre Mouss, et les deux tomberont amoureux, et conjugueront leurs talents autour de la création d’une chanson.

Ce roman est d’une lecture très agréable, et rapide car composée de nombreux dialogues. La narratrice raconte à la première personne sa vie dans le service, ses relations avec les soignants et les autres enfants, ainsi que sa vie quand elle est chez elle et finalement ses projets autour de la chanson.  Notons d’ailleurs la description positive des effets des réseaux sociaux sur la fin du roman, ce qui change dans la littérature jeunesse actuelle. A noter, ( mais peut être est ce dû à l’édition que j’avais entre les mains, des épreuves non corrigées ), qu’il y a quelques incises dans le récit, notamment des mails d’une d’une clown médecin, qui risquent de rendre la compréhension complexe. Le roman est très positif, sans négliger pourtant la situation dramatique que peuvent vivre ces enfants et les répercussions sur les adultes qui travaillent dans ces services.

Une bonne pioche donc, pour tout le collège, et qui correspondra avec la thématique « Avec autrui », ou « Dire l’amour ».